Le sud du Brésil et les missions jésuites

Novembre 1998

30 Octobre - 15 Novembre 1998


Trinidad au Paraguay

Ce ne fut pas une expédition de passer la frontière entre l'Argentine et le Paraguay car il existe un magnifique pont.

C'est un pont moderne, de 2 km de long, au dessus du fleuve Parana, à moitié soutenu par des pilliers, et à moitié suspendu par des fils métalliques.

Il faut quand même s'arrêter deux fois aux postes de police pour obtenir les tampons.



Le pont frontière qui relie l'Argentine au Paraguai à Posadas

La réduction de Trinidad se trouve à 32 km de Encarnacion.
(En bas à droite, à la frontière sur la carte).

Asuncion est la capitale du Paraguay, mais on en est très loin, car on est entré par la frontière sud-est du Paraguay, en direction de la ville d'Encarnacion.

J'avais déjà mis le pied une fois au Paraguay, à Puerto Strossner (à droite sur la carte), lorsque j'avais visité les chutes d'Iguaçu en 1986 au départ du Brésil. Puerto Strossner c'était la porte d'entrée des chutes Iguazu côté Paraguay. Et là aussi il y avait un grand pont qui relie le Brésil au Paraguay.

La ville, Puerto Strossner a porté le nom du Président Alfredo Stroessner jusqu'en 1989 (président de la République du Paraguay arrivé au pouvoir en 1954 à la suite d'un coup d'État, et lui-même renversé par un coup d'État, le 3 février 1989...)

Aujourd'hui Puerto Strossner s'appelle Ciudad del Este. (Ma carte est ancienne).


La mission de Trinidad

Hstoire

Les Jésuites sont arrivés dans la province de Guayrá en 1588. Avec l’autorisation du roi Philippe II d’Espagne, les missionnaires avaient pour objectif de christianiser la population autochtone et de la protéger du système de travail colonial de l’encomienda, un quasi-esclavage.

Dès 1609 des missionnaires de la Compagnie de Jésus commencèrent un travail systématique d'évangélisation dans la province du Paraguai. La création des "réductions" (reduções) Jésuites-Guaranis avaient comme objectif la conversion des indiens Guarani au Christianisme, ce qui servait aussi aux intérêts de la Couronne.

Les habitants étaient donc réunis et engagés à se sédentariser et à se convertir au christianisme mais, contrairement à d’autres missions du Nouveau Monde, ils n’étaient pas forcés de s’européaniser. Beaucoup de traditions autochtones étaient maintenues et encouragées, comme la culture de la yerba maté.

Les missions représentent une fusion des cultures par laquelle le processus de christianisation permettait à la population autochtone de conserver des éléments de leur culture traditionnelle.


Je replace ici la photo de la maquette d'une réduction jésuite du musée de Santo Ângelo, car c'est à Trinidad que l'on reconnait le mieux la disposition telle qu'elle était dans le passé.


maquette d'une reduction jésuite
Maquette type


Trinidad
Panorama sur le site de Trinidad, en vrai


La mission de la "Santísima Trinidad del Paraná" est l’ensemble urbain le mieux préservé.

Elle fut établie en 1706, après la plupart des autres réductions. L'ensemble de ses bâtiments couvrait une superficie d’environ 8 ha. Ce fut l'une des dernières abandonnées.

La grande église de pierre avait un beau dôme et une décoration très soignée. Elle a été construite vers 1745 d’après le projet de l’architecte milanais Juan Bautista Prímoli. Elle mesurait 86 m de largeur sur 45 m de longueur.


En plus d'une grande partie de l'église l’église principale, il reste aujourd'hui des vestiges de la petite église, des maisons des indiens, une partie du collège ou de l’école, du cloître, des cimetières, des potagers, du beffroi, des maisons des autochtones et des ateliers et 14 sculptures de bois et de pierre.


a igreja menor et l'observatoire astronomique
A igreja menor et l'observatoire astronomique


la crypte
La crypte
l'eglise
L'église
les frises des instruments de musique tout en haut
Les frises des instruments de musique (Tout en haut)
la frise des instruments de musiques


statue a l'air libre
Statue à l'air libre
statue a l'air libre
La même statue de côté


a igreja menor et l'observatoire (l'escalier)
A igreja menor et l'observatoire (l'escalier)
escalier
L'escalier sud qui monte à l'observatoire
(On observait donc les planète)


le sol d'origine
Le sol d'origine

le pupitre
Le pupitre qui était utilisé par les Jésuites
pupitre
C'est la seule mission où l'on peut encore en voir un


statue à l'air libre dans l'enceinte de l'église
Statue à l'air libre dans l'enceinte de l'église
la dame espagnole à l'éventail
La dame espagnole à l'éventail (statue à l'air libre)